• La femme chocolat

     

     

     La femme chocolat

      

    Taille-moi les hanches à la hache
    J'ai trop mangé de chocolat Croque moi la peau, s'il-te-plaît
    Croque moi les os, s'il le faut

    C'est le temps des grandes métamorphoses

    Au bout de mes tout petits seins
    S'insinuent, pointues et dodues
    Deux noisettes, crac! Tu les manges

    C'est le temps des grandes métamorphoses

    Au bout de mes lèvres entrouvertes
    pousse un framboisier rouge argenté
    Pourrais-tu m'embrasser pour me le couper...

    Pétris-moi les hanches de baisers
    Je deviens la femme chocolat
    Laisse fondre mes hanches Nutella
    Le sang qui coule en moi c'est du chocolat chaud...

    Un jour je vais m'envoler
    A travers le ciel à force de gonfler...
    Et je baillerai des éclairs
    Une comète plantée entre les dents
    Mais sur terre, en attendant
    Je me transformerai en la femme chocolat...

    Taille-moi les hanches à la hache
    J'ai trop mangé de chocolat...

     

    La femme chocolat


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter